{n.f. Oxyde ferrique hydratée, d'un brun roux, qui altère les métaux ferreux exposés à l'air humide.}

Des années que lorsque mes yeux se posent sur un morceau de métal oxydé, je suis toute émue. Des années que je ramasse tous les vieux clous, les capsules, les boîtes de conserves rouillées que je trouve. Ma petite collection prend de l'ampleur, tant et si bien que je pourrais faire concurrence à  un ferrailleur. Et lorsque je ne peux pas les emporter avec moi, ces morceaux de rouille, je les photographie... (Et là, je suis sûre que vous l'entendez d'ici, le soupir de soulagement masculin... Parce qu'il faudra aussi qu'un jour je vous parle de ma passion pour les vieux bouts de bois et les jolis cailloux...)

mont_saint_michel

mont_saint_michel1

mont_saint_michel2

La rouille me parle, le jour, la nuit au détour d'une rue. Et là je sens venir la grande question: qu'est-ce que tu fais de tout ce ramassis de vieille ferraille?

Le grand projet de ces prochaines semaines: apprendre la soudure à l'arc...